Ancien de la MIP, n°1.

Bonsoir tout le monde !

Nouvel article, et pas des plus joyeux…

1. Démission

Riad, un des fondateurs de la MIP démissionne… Je vous laisse lire le petit mot qu’il vous a préparé…

Bonjour tout le monde, C'est Riad !!

Voilà bientôt 3 ans qu’une idée un peu bête a poussé dans la tête de deux gars finissant à peine leurs études et qui ne voulaient pas quitter le monde des Miagistes comme ça d’un coup.

Depuis cette cuite – comme toutes les bonnes idées la MIP est une ethylolidea – beaucoup de chemin a été parcouru. La MIP est plutôt une affaire qui roule, fini les afterworks à 2 dont un grippé, fini les appels aux potes « Mec si tu ne viens pas ce soir, la MIP c’est mort », place maintenant aux longues listes d’attentes pour assister aux Jeudivins ;)

Il y a encore beaucoup de travail à accomplir. Un formidable réseau reste encore à monter sur Paris. Quand on voit le nombre de miagistes qu’on croise chez les différents clients, certains plutôt bien placés, ce serait dommage de ne pas les fédérer et les mettre en relation. Les JNM, Miage Connection et tous les BDE le font très bien au niveau des étudiants, mais une fois diplômés, on perd cette cohésion. A mon avis, c’est un axe de développement de la MIP intéressant. Mais il faut beaucoup de motivation.

Aujourd’hui je n’ai plus la même motivation qu’il y a 3 ans et je pense donc qu’il est temps, pour ma part, de passer le relais, et de laisser une nouvelle génération s’occuper de la MIP. Je pense qu’elle est entre de bonnes mains. Je peux partir l’esprit tranquille.

Via ce billet, je vous annonce donc ma démission de mon poste de vice-président de la MIP.

De nature soiffarde, ne vous inquiétez pas, ou plutôt inquiétez vous, je continuerai à venir aux afw comme on dit :)

2. Interview

Bon et sinon, parce qu’à la MIP on a toujours le moral et de bonnes idées, nous en profitons pour inaugurer notre section « Interviews d’Anciens miagistes » ! \o/ Et pas avec n’importe qui puisque le premier à s’y coller c’est … Riad lui-même ! Il a accepté de répondre à nos questions en tant que premier ancien de la MIP.

Bonjour Riad, tout d’abord, merci d’avoir accepté de répondre à cette petite interview. A la MIP, on te connait bien, mais je ne suis pas sur que tout le monde connaisse ton parcours depuis ton entrée en MIAGE… Tu peux nous le rappeler ?

Je suis entré en Miage en 2004 en IUP1 (L2 aujourd’hui), j’ai donc fait les 4 années. L’option de mon M2 était Système d’Information d’Aide à la Décision. Je l’ai faite plutôt par défaut parce que c’était la seule option possible et que je souhaitais rester à Rennes. Côté associatif, j’ai été deux ans à la BIG – le bde des rennais –, puis deux ans à ARAMIAGE – l’asso des anciens miagistes rennais– en tant que secrétaire.

La légende dit que les premiers statuts de la MIP ont été rédigés sur une nappe de restaurant… Vrai ? Faux ? Comment cela s’est-il passé réellement ?

Ben si je réponds, ça ne sera plus une légende !
C’est bel et bien arrivé. On devait se retrouver dans un resto pour écrire les statuts et boire modérément comme on sait faire, sauf qu’en tant que super-futur-secrétaire, je n’avais pas de feuille avec moi. Du coup, je me suis servi dans le tas de nappes en papier du resto. Dorian et moi avons un peu galérer à faire ces ****** statuts. Surtout qu’il était difficile de nous départager quand on n’était pas d’accord sur un point… Et y en avait beaucoup, des points ;)

Coté pro, tu bosses où actuellement ? Tu y fais quoi ? Ca paye bien ?

Je suis à Adneom depuis Août 2009 – un cabinet qui aime bien les miagistes, on était là aux JNM et y a une offre d’emploi sur ce site – J’ai fait une mission de 2 ans à Natixis, côté MOE. Après ça, j’ai tenté une petite expérience en tant qu’Ingénieur d’Affaires à Adneom toujours, mais ça n’a pas trop marché. C’est un boulot de malade !! Du coup, je suis redevenu consultant.

Je ne sais pas si ça paye bien, mais en tant que g33k il n’y avait que deux salaires qui pouvaient me convenir. Soit 1337€ soit 42K€ ;)

Tu te plais à Paris ? Que dirais-tu à un Miagiste pour le convaincre de monter sur Paris ?

Carrément que je m’y plais. Y a juste le loyer qui m’emmerde. Y en a pour tous les goûts, y a plein de sorties possibles, plein de monde à rencontrer. Enfin… la nuit. La journée, je trouve que les caricatures que l’on entend ne sont pas totalement fausses. Mais comme je travaille généralement la journée, donc, je n’ai quasiment que les côtés que j’adore de Paris.

Le plus simple pour convaincre les miagistes c’est déjà qu’ils testent Paris hein. Qu’ils oublient un peu les préjugés qu’ils ont et qu’ils viennent voir. Surtout que maintenant il y a la MIP, on peut leur trouver du boulot, des amis et ptet même des chéries (Oui, à la MIP y a maxi-best-of de gonzesses)

Du coup, tu as sans doute un bon plan à partager pour notre rubrique dédiée ?

Bah propre ! Mais là, ça commence à être long pour les gens ! Une prochaine fois bezrat Hashem !
Ou sinon, y a ça comme bonn plan ;)

Le mot de la fin ?

</interview>

Les commentaires sont clos.